En suisse... On a aimé (liste non exhaustive du tout)

 

 

Sur scène :

La clarté du texte chez Valentin Rossier ,

Yann Mercanton et ses ôdieuses créations,

le trouble qui nous envahit chez Oskar Gomez Mata,

le plaisir du jeu chez Dorian Rossel,

l'accessibilité des Artpenteurs,

le bus-chapiteau d'Isabelle Bonillo,

l'intimité du Théâtre en Flamme de Denis Maillefer,

le théâtre Malandro et ses images sublimes,

la redécouverte de Shakespeare avec Frederic Polier,

les questions sur le rôle de l'art avec Nalini Menamkat,

le partage généreux au théâtre de La Ruelle avec Hélène Bolanz,

et bien sûr tous les autres, comédiens, techniciens, dramaturges, scénographes, danseurs, barmans, balayeurs, habilleurs, constructeurs, destructeurs, interrogateurs, 

qui nous font aimer le théâtre.


Au cinéma:

Frôler la folie dans Home ou l'Enfant d'en Haut, de Ursula Meyer

Le combat mené dans Cleveland contre Wall Street de Jean-Stephane Bron

La nécessité de Vol spécial de Fernand Melgar

L'émotion de La petite chambre, de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond